Suite à un billet de Karl sur nos désastreuses habitude de consommation, allez hop, moi aussi je fais une liste des 5 choses que je vais essayer d'abandonner pour avoir une attitude un petit peu plus écologique, dans une optique d'utilisation durable de notre planette (qui je rappelle est un monde dont les ressources ne sont pas inépuisables).

  1. Arretter de consommer deux citernes de propanne pour nous chauffer chaque hivers, parce que primo ça me ruine, et deuzio, c'est pas gentil pour l'effet de serre : ça c'est déjà bien en cours, car après les travaux d'isolation de l'automne dernier, et le fait qu'on a chauffé la maison à 19° cet hivers au lieu de 21° l'hivers dernier, notre conso de gaz a diminuée drastiquement. On va quand même essayer d'améliorer ça encore.
  2. Arretter de prendre la bagnole tous les jours pour aller à Angers, et prendre le vélo à la place, c'est économique, ça réduit encore la production de gaz à effet de serre et c'est bon pour la santé : oui, je le ferais volontier si aller en vélo à Angers ne tenait pas du pur suicide étant donné l'étroitesse de la route et la densité de circulation en voitures et camions. Franchement, si je prends le vélo pour aller à Angers, je me donne pas 2 semaines avant d'être applati. La seule solution qui me reste est de favoriser le télétravail et rester chez moi, ce qui, socialement, n'est pas réellement l'idéal, à moins d'utiliser une solution virtuelle de socialisation immersive (voir 6).
  3. Diminuer mes ordures ménagères : là il faudrait arretter de jetter un sac poubelle entier de couches culottes sales par semaine. Là, la balle est plutôt dans le camp de timinou, ... quand est-ce que tu es propres petit bouchon, qu'on arrette un peu cette cacastrophe écologique ?
  4. Arretter d'acheter deux ordinateurs par an : oui, c'est ridicule et les ordis sont vraiment polluants. Là encore, je m'améliore, je n'ai pas acheté de machine depuis octobre 2003. Tenir le coup, non ne pas craquer pour un joli mac, attendre que mon portable actuel soit vraiment obsolète ou vraiment cassé pour le changer, ne pas se faire plaisir en craquant des sous dans un ordi supplémentaire.
  5. Arretter d'acheter CD et DVD : c'est vrai, maintenant qu'on peut les télécharger, (gratuitement ou en payant, là n'est pas la question) pourquoi acheter encore ces objets qui ont certainement été très couteux à produire.
  6. Arretter de vivre dans le monde réel le plus possible : c'est vrai ça, pourquoi continuer à se déplacer, consommer, se rencontrer dans le monde réel, alors qu'il existe maintenant de bon succèdannés, très jolis et exotiques. Plutôt que de craquer 1000 euros dans un séjour d'une semaine au club med, autant rester scotché devant mon ordi, et aller sur un jeu de rôle en ligne massivement multi-joueur comme World of Warcraft et me promener de StormWind à IronForge, voler en griffon, explorer forêts encorcelées, citées médiavales, caves creusées par les nains, etc ... Prenez le vol en griffon par exemple, celà consomme beaucoup moins qu'un avion, surtout quand le griffon est virtuel. Dans WoW, on peu rencontrer des centaines de gens sans sortir de chez soi (activité qui revient forcément à consommer d'une manière ou d'une autre). La seule vraie solution écologique, c'est vivre le plus possible dans un monde virtuel, qui, lui, est infini, et inépuisable.

;-)