Et merde. Frédéric Bonnaud se fait virer de France-Inter (et de Radio-France). C'est la fin de La bande à Bonnaud, ex-Charivari, une émission que j'écoutais contre toute attente (je lis assez peu, plutôt matheux, je ne suis pas du tout le genre à écouter les émissions littéraires). Mais son style, sa vivacité, la largeur des sujets traités, me rappelait qu'il y a la culture après le boulot, qu'il existe autre chose au delà de ma spécialisation informatique.

Des gens qui écrivent, des gens qui lisent et qui s'intéressent au monde dans sa diversité.

PS 1 : j'ai, allez savoir pourquoi, toujours a-do-ré la voix de ce type.
PS 2 : la dernière émission était très émouvante.
PS 3 : j'ai encore une trentaines d'émissions non écoutées dans mon coffre à podcast, ... de quoi tenir quelques temps, mais après ...