Il y a quelques mois, je ne me privais pas de critiquer TypePad sur son misérable éditeur, les lenteurs aléatoires de son back-office, etc ...