Le matin, je comate total. Je me rendors, je suis dans la brume.

Pick-nick avec Mag à l'arborétum
Le midi, je vais chercher Lili à l'école puis on file retrouver Mag et deux de ses collègues de boulot à l'arborétum. Petit pick-nick sympathique au milieu des arbres.
Puis je ramène Lili à l'école : elle fait semblant de dormir dans la voiture en espérant que je la garde l'après-midi : pas de chance, allez hop, en classe.

Une bière chez Bruno
A la maison, je téléphone à Bruno G. un formateur de maths excellent que j'ai eu la chance d'avoir en M2 prép.-CAPES il y a deux ans, puis en formation disciplinaire l'année dernière. Je passe deux heures chez lui à raconter ma situation et celle de pas mal de copains de promo qu'il connait aussi. Je le fais rigoler en lui racontant tous les coups que nous a fait Dahan cette année.

Il me fait un retour intéressant sur la perception qu'avaient de moi les formateurs l'année dernière : j'étais jugé comme trop exigeant, voir sévère dans les notations envers mes élèves. Je n'y avais jamais vraiment pensé, mais c'est pas entièrement faux. Exigeant envers moi, et aussi envers les élèves. J'attends presque toujours plus d'eux que ce qu'ils veulent ou peuvent fournir, ce qui est un vecteur de frustration, autant pour eux, que pour moi.

Le soir, retour à la maison. On cogite avec Mag sur l'extension de la maison qu'on voudrait faire construire : il y en a pour un sacré budget ... après avoir couché les enfants, je monte au lit et bouquine un bon manuel sur Symfony. Je commence à bien comprendre l'architecture, à y voir clair dans le fonctionnement.