Michael Stora est psy. Son bouquin les écrans ça rend accro ... ça reste à prouver se lit très rapidement. On y trouve les réflexions et témoignage d'un psychologue concernant :

la télé : la tyrannie de la beauté idéalisée, le coté dominateur de la télé face au téléspectateur souvent passif, la "malebouffe" télévisuelle, la télé-réalité, mais aussi les cotés positifs de la télé. Michael Stora y raconte son passage dans une émission de Jean-Luc Delarue.

les jeux vidéo : le fait qu'ils permettent une ré-appropriation de l'image que ne permet pas la télé, leur caractère d'expérimentation personnelle, ... l'auteur y parle de Doom, de WoW, raconte la façon dont des ados très difficiles, égoïstes et désobéissants IRL sont parfois des guerriers disciplinés, fidèles et altruistes IG, ... il raconte l'utilisation qu'il fait des jeux vidéo en thérapie.

les blogs : l'ambigüité du journal extime, ce que pensent les parents des blogs de leurs enfants, ... Michael Stora raconte aussi qu'il est embauché comme consultant par Skyblogs pour donner son avis de psy sur les messages qui ont troublé les modérateurs.

les chats : les jeux d'images et de masques. Là encore, on y retrouve le fait que le tchat est un terrain possible d'expériementation, permettant aux personnes de jouer avec leur propre image.

Au final, le bouquin est tout à fait intéressant, mais beaucoup trop court. On reste sur ça faim, car l'auteur essaie d'y dédramatiser l'image des univers virtuels (jeux, blogs, chats ...) données par les média, mais sans pour autant convaincre quant à l'évolution du phénomène. Ok, on aura compris en lisant le bouquin que les jeux vidéo / blogs / tchats peuvent avoir de vraies vertues thérapeutiques sur des gens ayant des problèmes, mais qu'en est-il de l'ado ou adulte moyen qui passe 3 h / jour sur son écran ?

Globalement très intéressant en tout cas.