La première "devise" de KarmaOS fut Trust binds us. C'est un peu obscure, même si c'est ce qui inspire le fond de ma démarche et de ma pensée en générale. En anglais, parce que j'ai pas trouvé de traduction française qui ne soit pas horrible : la confiance nous lie, la confiance nous relie, la confiance est le ciment de nos sociétés, ... en français, ça sonne cloche.

Ceci dit, même si cette première devise me plaisait, parce qu'une de mes obsessions est que la première richesse d'une société est la confiance, et non pas l'argent (l'argent n'a de valeur parce que l'on a confiance en cet argent. Le dollar n'a de valeur parce qu'on a confiance en lui. Et ce qui se passe justement en ce moment, c'est que de nombreux acteurs économiques commencent à se dire que l'économie américaine déconne et perdent confiance envers le dollar qui s'enfonce lentement, 1,41$ pour un E. Une monnaie en qui l'on a plus confiance ne vaut plus rien. Une action n'a de valeur que parce que l'on a confiance en la valeur qu'elle a. On pourrait presque dire que l'argent, c'est de la confiance cristallisée.), le trust binds us restait quand même assez obscure.


J'ai alors pensé changer la devise en All you need is blog, mais ça faisait un peu trop prétentieux et blogocentrique. All you need is love, la vraie phrase des Beattles, changée en All we need is love, pour insister sur le coté "tous ensembles", était au fond plus vraie.


Et puis dans un commentaire du premier post d'Acrerune, je suis tombé sur la bonne devise (on dit baseline quand on travaille sur Paris :-p) : peace and blog. N'en déplaise à ceux qui sont d'accord avec celui qui veut liquider l'héritage de mai 68 (vous me suivez là ? ;-), peace and blog reprend de façon évidente le peace and love, en faisant l'équivalence blog = love.



Les bloggeurs seraient-ils des néo-babacools ?