WordPress

Devant installer un blogiciel pour un client, je me précipite sur la dernière version (233) de WordPress pompée sur le joli WordPress-fr.net (qu'il est joli ce site, y a du Xavier là dessous). Quand même ils sont bons ces français que je me dis en téléchargeant / dézippant / téléchargeant (comme tout à l'heure mais dans l'autre sens, cette incapacité du français à faire la différence entre télécharger et télécharger m'a toujours exaspérée. Quelle pauvritude !!!) le machin.

Le célèbre 5 min installateur ... je lui file les codes de ma base de données, je clique ... et rien, le truc mouline 5 minutes et erreur 500. Je recommence : rien, le navigateur qui broute, puis erreur 500.

Punaise qu'ils sont nuls ces céfrans que je me dit en allant sur wordpress.net le vrai, download de la dernière version (toujours 233 mais en VO), unzip, upload, famous 5 min installer, mysql access code, I click ... ça remouline puis erreur 500.

Pour être certain, j'essaie une bonne demi-douzaine de fois ... et meeeeeeeeerde.

Sous le capot

Et là je me dit. Bon bah pas grave. Proffitons de la que j'ai de la chance d'être un développeur, de lire le PHP comme d'autre le latin ou les hiéroglyphes. Je ne suis pas un de ces moldus moi, je vais vous débugguer ça dans les 5 minutes. J'essaie donc de plonger dans le truc, en promenant un petit echo date('H:i:s');exit; de plus en plus loins, de plus en plus profond dans les fichiers inclus de WordPress.

Bien plus longtemps qu'il ne m'en faut pour ressentir le léger picotement de l'homme agacés, j'en suis à dix fichiers au moins, et j'ai enfin trouvé mon coupable : do_action(). Youpi me dis-je avec l'excitation du paladin retournant valider sa quête !!!

Sauf que do_action() en fait, ce n'est pas vraiment une fonction qui fait vraiment quelque chose, mais une fonction pour déclancher d'autres fonctions. Bref, l'erreur est là, paumée quelque part dans l'un des 500 fichiers de WP, ou plus probablement dans la config de mon serveur, mais quelque chose fait que les deux coincent, et que ce n'est pas aujourd'hui que j'en aurais le coeur.net.

DotClear 1

Qu'à celà ne tienne, si la communauté internationale n'est pas foutue, au bout de plusieurs années, de produire un blogiciel décent qui, lorsqu'il échoue, a au moins la politesse de te dire pourquoi il s'est planté, je vais aller voir du coté de DotClear.

Je télécharge, j'installe, ça marche, c'est nickel, et là, je retombe sur l'éditeur : un truc en syntaxe wiki, ou avec des vilains tag XHTML. Du visuel ? du simple ? Niet, et ce n'est pas un plug-in qui va me tirer d'affaire. Non non et non, je ne veux pas me contenter d'un truc à la syntaxe cabalistique, impossible de dire au client "mais bon sang, c'est pourtant simple, suffit d'écrire un crochet suivit d'une barre" ... le gars saura sans doute même pas les trouver sur son clavier.

Envie de cogner sur un Troll. :-/

DotClear 2

Mon dernier espoir : DotClear 2. A y regarder les copies écran, on dirait bien qu'il y a ENFIN un editeur visuel (wysiwyg si vous voulez). D'ailleurs, sans doute même pas, et puis de toute façon, j'installe le tant attendu DC2, véritable arlésienne du web, et à la première consultation je me prends une Parse error: syntax error, unexpected '{' in /home/multipas/www/pav/inc/public/prepend.php on line 47 dans la tronche.

Mais punaise, y en a vraiment pas un pour racheter l'autre !!!

Envie de piétiner un lutin.