Voilà, les brevets logiciels sont passés.

En gros, le petit programmeur, ou la petite société de logiciel Européenne va maintenant pouvoir se faire torpiller à coup de procés par les sociétés américaines.

L'informatique, lieu de création incroyable, certainement l'une des sphères les plus créatives au monde actuellement, va devenir un vaste champ de bataille pour avocats.

Toute personne ayant une idée pour entrer en résistance contre cette mesure et ceux qui l'ont poussée en avant (la commission, contre l'avis du parlement) sont mes amis.