Bon, le buzz se propage assez rapidement sur le Net. Ca me semble suffisamment important pour participer à la propagation. La question est juste de savoir après la part du fantasme et la part de réalité dans tout cela.Pour résumer l'affaire : dans un laboratoire des USA, en remplaçant des fils de tungtène par des fils d'inox, on a réussi à atteindre une température de 2 milliards de degrès, facilement.Conséquences :MegaJoule, ITER = pipi de chatOn va pouvoir faire des bombes H (propres) qui n'auront pas besoin de bombes A (sales) comme détonnateur : des bombes atomiques vertes quoi.A terme, on a des chances d'avoir un moyen "simple" de maitriser la fusion nucléaire, et trouver ainsi une formidable réponse à la crise pétrolière.Au passage, les centrales nucléaires classiques basées sur la fission (de l'Uranium) deviendraient obsolètes.- 2 milliards de degrés : l’humanité découvre le feu absolu et tout le monde s’en fout !- la Z-machine française- Eclaircissements sur la Z-machine