Merci à toi Thomas pour les quelques conversations amusantes que nous avons eu à ParisCarnet. Ca fait tout bizarre de réaliser que tu n'y seras plus.

:-(

ps : y a des ordis là haut ?